• Une des rares maisons certifiées passive en France

    Malgré le fait qu'il y ait déjà des milliers de maisons passives déjà expérimentées depuis une vingtaine d'années en allemagne, Autriche, Suisse et dans les pays scandinaves, la France n'en est actuellement qu'au tout début de son aventure, et sur une centaine de "maisons "passives" en construction ou déjà construites, celles qui bénéficient réellement d'une certification officielle se comptent sur les doigts de la main… Parmi elles, cette maison située à  Bessancourt (Val d'Oise), œuvre du cabinet Karawitz Architecture, germano-bulgare (Milena KARAnesheva et Mischa WITZmann), installé à Paris depuis une dizaine d'années.

    D'une surface de 151 m2 habitables, son coût de construction avoisine les 1800 €/m2 HT. Comptez entre 5 à 10 ans pour amortir cet effort d'investissement de départ sur la diminution de votre facture énergétique.

    Afin d'obtenir la qualification "maison passive" tant convoitée, une attention toute particulière a été apportée, dans un premier temps, à l'aspect bioclimatique de la construction : très fermée au nord pour limiter les déperditions énergétiques, le bâtiment bénéficie de larges ouvertures au sud, afin de profiter au maximum des apports solaires gratuits. Cette maison «est le fruit d’efforts techniques encore rares en France», explique Jean-Christophe Poulet, maire de Bessancourt, qui se félicite de la présence de cette maison passive certifiée sur sa commune, et réalisée par des entreprises et une agence d’architecture françaises.

    Ensuite, une exigence très professionnelle a été apportée au choix des matériaux et au traitement des détails.

    Coulée sur une plateforme de béton armé (seul béton de la maison), la structure de la maison est née de l'assemblage de panneaux bois massifs de très grande dimension, préfabriqués en atelier et assemblés sur place en seulement deux semaines. A l'extérieur, une seconde peau en bambou vient envelopper le squelette de bois.

     

    La volonté d’installer un bardage ajouré est née d’une double inspiration, rappelant à la fois les granges typiques de cette région, et les canisses des banlieues. Passant devant les fenêtres au nord, il finit de se dérouler direcement au-dessus de la toiture. Les volets des ouvertures ont été réalisés en panneaux rigides en bambou (choix à la fois esthétique et économique), et apportent un jeu d'ombres et de lumières dans la maison, de jour comme de nuit.

    A l'intérieur, les architectes ont fait le choix de privilégier un système de cloisonnement permettant de profiter d'un volume maximal, conservé dans un maximum d'esprit de transparence et de clarté dans la mesure du possible.

     
     
     
     

    Bien sûr, les détails d'exécution ont tenté de supprimer au maximum l'existence des ponts thermiques, et les fenêtres, éléments de chauffage à part entière, ont été réalisées en triple vitrage. Enfin, 25 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture viennent compléter le programme et produisent 4.485 kwh/an d’énergie positive, «permettant ainsi d’éviter l’émission de 1.887 kg/an de CO2», explique Juliette Feytout, attachée de presse de Systaic, entreprise spécialisée dans la couverture énergétique qui a fourni les éléments de toiture.

    Rappelons, en effet, que la norme allemande «Passivhaus» est accordée à partir d'un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh/m²/an, d’un besoin de moins de 50 kWh/m²/an d'énergie finale...

    Deux tests d'étanchéité ont été réalisés et validés avec succès, et le bâtiment réalisé est donc pratiquement autonome pour ses besoins en chauffage, et se contente des apports solaires et d'une bonne isolation.

    Les performances de ce standard devraient s’inscrire dans la future règlementation RT2020, «ce qui place cette maison en avance de 10 ans sur son temps», explique Etienne Vekemans, président de La Maison Passive France.

     
     
     
    Pour en savoir plus sur les maisons passives, je vous invite à cliquer sur le lien Ekopedia/Maison passive, et également sur le lien vers Batiactu/une maison à énergie positive à portée de tous.
     
     

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :