• Bienvenue au Chili, avec une architecture moderne respectueuse du terrain sur laquelle elle a été édifiée.

    Site de l'architecte : http://www.polidura-talhouk.com

    Constituée de volumes épurés aux matières nobles et finement mises en oeuvre, ce projet de 260 m2 s'implante au-dessus d'un panorama à en rendre jaloux les plus teigneux de nos montagnards français. Mais assez déblatérer : place aux images !

     

     
     
     
     
     
     
     
     

    1 commentaire
  • Quatrième opus de Living Tomorrow, initiée aux Pays-Bas par deux architectes belges, la Maison futuriste de Vilvorde, en Belgique, a été inaugurée au printemps 2007 (elle sera exposée pendant cinq ans) avec pour thématique « la maison, le bureau et les industries créatives du futur ». Autour de ce projet, plus d’une soixantaine de partenaires institutionnels ou industriels ont réuni leur savoir-faire technologique et avant-gardiste pour présenter un concept unique, mais pas si utopique.

     

    Parmi les innovations phares, notons l’emblématique cuisine en Corian® designée par l’architecte iranienne, Zaha Hadid. Baptisée « Z-Island by DuPont™ Corian® », elle a été réalisée par DuPont Surfaces en collaboration avec le cuisiniste Ernestomeda et s’articule autour de deux thème : l’eau et le feu.

     

     

    Ainsi, deux îlots indépendants permettent de séparer ces fonctions et sont complétés par un système de placards muraux modulaires pour le rangement et les appareils. L’emploi du Corian® a permis à Zaha Hadid de créer un concept de cuisine innovant qui offre diverses fonctions dans un espace limité. Grâce aux propriétés exceptionnelles du Corian®, la designer a pu laisser libre cours à sa créativité et intégrer à son projet des technologies révolutionnaires. En « cachant » l’électronique et les fils électriques au sein de la surface, elle a obtenu un design homogène et fluide.


    Voir taille réelle

    La « Z-Island » l’horizontalité des surfaces pour la cuisine et les repas se transforme sans démarcation apparente en une surface verticale digitale, comprenant un écran à cristaux liquides pouvant servir d’écran de TV ou d’ordinateur.

    La zone de cuisson possède une plaque chauffante innovante, qui permet de garder les aliments au chaud pendant un certain temps. Elle exploite les qualités thermiques du Corian® et a été produite en plaçant un tissu chauffant spécial, non métallique, entre deux fines plaques de Corian®.

    L’îlot principal comporte un tableau de commandes à effleurement, qui contient environ deux milliers diodes électroluminescentes. Le second îlot, plus petit, est consacré aux fonctions « eau ». Compact et de forme hexagonale, il intègre un évier, un égouttoir, un lave-vaisselle, un plan de travail et un espace de rangement.

    Point d'orgue de la haute technologie de ce lieu, l'écran tactile situé sur le mur de la cuisine, qui permet - grâce au système Microsoft - de contrôler multitudes de fonctions. Ainsi, on peut surveiller sa consommation d'eau, de gaz, d'électicité, payer ses factures, remplir son réfrigérateur, contrôler les produits, vérifier leur date de péremption, consulter des recettes de cuisine et même choisir le vin qui accompagera le mieux son repas... Un véritable ordinateur de bord !

     

    Sur le mur du salon, cette fresque murale est en réalité un radiateur de 1500 watts.

     


    Voir taille réelle

    Ces lamelles bleues sont composées de cellules photovoltaïques qui captent la lumière et la chaleur. Elles permettent de réguler la température à l'intérieur de la maison.

    La salle de bain parentale est dotée d'une colonne lumineuse permettant de prendre une bouffée de soleil quelque soit la météo du jour et dans la deuxième salle d'eau du projet, un miroir écran rappelle au locataire, par exemple, sa prise de médicaments...

     

    Bulle ou cocon, c'est au choix. L'idée de ce concept de chambre tout-en-un est venue d'une réflexion sur "l'énergie dans X années". D'un côté, la population va s'accroître de façon exponentielle et augmenter le bruit et la pollution. D'un autre, l'énergie se fera plus chère et plus rare. Les gens qui rentreront du travail le soir pourront-ils encore chauffer toutes les pièces comme la cuisine, la salle de séjour, le bureau ou la chambre à coucher? D'où la naissance de cette bulle qui cumule toutes les fonctionnalités multimédias (TV, Internet, musique...) et est aussi entièrement contrôlé en matière d'acoustique, d'air, de chauffage et de refroidissement. Sympathique, non, dans une chambre pour enfants ?!

     


    1 commentaire
  •  

    Voici à quoi devrait ressembler la gigantesque île artificielle appelée Palm Island : avec ses 5 kilomètres de diamètre , elle est déjà annoncée pour rafler la 8ème merveille du monde !

    Ici, on nage dans la démesure la plus absolue :

    -The Palm va accueillir au moins 50 hôtels et d'innombrables restaurants !
    -The Palm proposera à la vente 2 400 appartements et 2 500 villas haut de gamme !
    -The Palm sera visible à l'oeil nu depuis l'espace ! ...


    Voir taille réelle

    Voici d'ailleurs une photo satellite du chantier, prise en 2004. Ce projet  pharaonique a nécessité 100 millions de tonnes de remblais. Les premières villas ont été livrées en 2006 et 3000 ouvriers ont été nécessaires à l'édification de l'ensemble, en se relayant jour et nuit.

     


    votre commentaire
  • Il fut un temps où nous nous entendions dire que demain est un autre jour, mais il faut bien se rende à l'évidence que ça y est, nous sommes déjà demain. Le futur, c'est MAINTENANT. Le millénaire est mort, vive le nouveau millénaire !

    L'architecture, les matériaux, la façon d'utiliser les énergies de notre planète sont en train d'évoluer. La façon de concevoir les villes, de même que la façon de vivre à l'intérieur même de ces villes est en train de se confronter à de nouveaux concepts tous aussi "futuristes" les uns que les autres.

    Pourtant, je le répète, tout cela est pour DEMAIN, car si la planète va mal, il est certain que nous ne pourrons plus jamais vivre dessus comme nous l'avons faits durant tout le siècle dernier. Des changements climatiques majeurs sont amorcés. En témoignent notamment la puissance meurtrière des derniers ouragans qui ont frappé les Caraïbes ces dernières semaines. Si les choses n'évoluent pas assez rapidement, la température continue d'augmenter, les glaciers continuent de fondre (faut-il rappeler que l'océan Arctique fond aujourd'hui à un tel point qu'il s'ouvre à la navigation ?) et le niveau des océans va monter. Déjà aujourd'hui, des îles Kiribati, situées en plein Pacifique sont menacées.

    Pour répondre à la problématique des réfugiés climatiques, Vincent Callebaut est un architecte belge. Il a créé un projet intitulé LILYPAD, une écolopolis flottante, autosuffisante.

    D'après les prognostics du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat),  le niveau des océans montera de 20 à 90 cm durant le 21ème siècle. Selon ces experts, un réchauffement climatique d’un degré suffit à lui seul à faire monter le niveau des océans d'un mètre. Cela signifie donc que des territoires entiers seront recouverts par le eaux. Rien que pour le premier mètre, ce sont 50 millions de personnes qui sont touchées, et particulièrement dans les pays en cours de développement : Vietnam, Egypte, Bengladesh,...

    Pour concevoir Lilypad, Vincent Callebaut s'est inspiré des grands nénuphars dela Reine Victoria d'Amazonie, de la famille des Nympheas.

    Lilypad pourrait accueillir une population de 50 000 habitants et pourrait prendre place sur un lagon artificiel, à proximité des côtes ou bien en se laissant dériver au gré des courants.

    Vous pouvez en apprendre davantage sur le projet ainsi que sur son architecte (qui a d'ailleurs d'autres projets révolutionnaires à son arc) en vous rendant sur le site de HUMAN VILLAGE.

     
     

    votre commentaire
  •  
    Voici une maison prête à habiter, conçue par l'architecte Eric Bigot pour la société Zenkaya. Eric Bigot a étudié à l'école Boulle et à l'Ecole d'Architecture Paris-La Villette. Il a développé des programmes de logements à bas prix à New-York et en Zambie.
     
    Cette maison se décline en plusieurs surfaces, allant de 20 m2 à 61 m2, en conservant une largeur systématique de 3,40 mètres.
     

     

     

     

     

    Le concept cabane bien designée est assez séduisant. Les coûts sont minimisés, notamment grâce à l'usage du préfabriqué et de la construction en "série".

     

     
     

    votre commentaire