• L'obsolescence programmée de notre consommation

    Kafka avait déjà rendu l'absurdité du monde au travers de son œuvre, mais l'absurdité de son monde n'en était pourtant qu'à ses balbutiements ! Loin de l'impuissance des hommes face aux rouages d'une administration qui leur échappe, nous voici parvenus à une époque où il ne s'agit plus de produire pour vivre, mais simplement produire pour produire.

    Croître pour croître. Telle est la devise de toute entreprise qui se respecte… dans un monde dans lequel faire réparer un produit coûte désormais beaucoup plus cher que d'en racheter un neuf.

    La société de consommation est installée, et les consommateurs sont appelés à consommer.

    Travaillez !

    Travaillez bien, car tout ce que l'on vous demande est de dépenser !

    Dépensez. Achetez. Consommez. Possédez !

    N'hésitez pas à jeter, à changer ! Soyez à la mode, bande de moules, soyez à la mode, bon sang ! Faites des crédits, engagez-vous à consommer durant toute votre vie, sinon… que deviendront nos innovations ? nos brevets ? notre savoir-faire ? (et nos profits) ?

    En regardant ce reportage, vous apprendrez qu'à Livermore, en Californie, une ampoule brille depuis 1901 sans jamais avoir été changée (site officiel : Livermore's Centennial Light)…

    Vous apprendrez - ne vous moquez pas ! - qu'elle a déjà survécu à deux webcams ;-)

    Vous apprendrez comment tout est étudié, aujourd'hui… pour ne pas durer. Comment tout est conçu pour tomber en panne.

    Pour permettre aux industriels de pouvoir produire encore et encore, sans se soucier de l'épuisement prévisible des ressources naturelles.

    Vous apprendrez encore beaucoup d'autres choses… qui ne feront que confirmer ce que l'on savait déjà.

    Notre monde marche sur la tête. Nous avons déjà tout en notre possession pour concevoir un monde meilleur mais nous continuons en roue libre tout droit dans un mur que les plus puissants d'entre nous se chargent chaque jour de consolider davantage.

    C'est peut-être un paradoxe de publier ce genre d'article sur un blog faisant l'apologie des belles choses.

    Mais dans un monde idéal, les belles choses pourraient très bien être conçues pour durer… et la vie exister pour que l'on puisse en profiter.

    "Les générations futures ne nous pardonneront jamais quand elles découvriront la vérité sur le mode de vie gaspilleur des pays développés."

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    j-phi78
    Lundi 14 Mars 2011 à 23:14
    et on ne parle pas du brevet du moteur a eau qui dort dans le coffre fort d'une banque américaine n'est-ce pas !
    2
    confiture-mag Profil de confiture-mag
    Mercredi 16 Mars 2011 à 17:13
    Paraît-il%u2026 mais saura-t-on un jour la vérité ? J'avais lu à ce propos que le brevet avait été grassement racheté par ELF (?)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :