• Philippe Gabilliet  est professeur en comportement organisationnel à ESCP Europe (école de management de haut niveau, fondée à Paris en 1819). Il est l'auteur de nombreux ouvrages au sujet du management et du développement professionnel.

    Il explique, sur cette vidéo destinée tout d'abord à ses élèves, qu'il a oublié de leur faire un cours sur un des éléments essentiels de la réussite : la chance.

    Peut-on faire un cours sur la chance ?

    Non seulement la réponse est oui, mais en plus, Philippe Gabilliet nous offre la "chance" d'y assister en dehors de l'ESCP !

    Philippe Gabilliet

    Pour vous, voici quelques-unes de mes notes essentielles prises au cours de la vidéo :

    La chance : premièrement, c'est une compétence...
    et deuxièmement, c'est une compétence qui se travaille !

    -> suite de l'article sur Auteursindependants.com


    votre commentaire
  • Avoir confiance en soi repose sur sept points primordiaux :

     

    1- Face à l'échec, relève-toi : devant un échec majeur, je n'ai pas éprouver de honte ni de colère. Ce que je suis maintenant est l'exact résultat de ce que j'ai vécu auparavant, réussites comme échecs. L'échec est un élément essentiel à la structuration de l'individu et il y a une seule bonne manière de sortir d'un échec : savoir en retenir la leçon. Cela ne sert à rien d'être dur avec soi-même. Nous ne sommes pas là pour nous punir et nous infliger des fardeaux à endurer pendant tout le reste de nos vies. A la sévérité, préfère toujours l'indulgence ! N'abandonne jamais !

    TOUT ECHEC EST UN COMPOSANT ESSENTIEL DE MON SUCCES FUTUR

     

    2- La confiance en l'autre : si je n'ai confiance en personne, comment puis-je espérer atteindre la réussite que je convoite ? Le succès est un élément indissociable des autres. Mon succès ne m'est pas plus dû à moi-même qu'à ceux que j'ai rencontrés et qui m'ont permis de progresser.

    -> suite de l'article sur Auteursindependants.com


    1 commentaire
  • Il y avait, dans un village, un homme très pauvre qui avait un très beau cheval.
    Le cheval était si beau que les seigneurs du château voulaient le lui acheter, mais il refusait toujours.

    "Pour moi ce cheval n'est pas un animal, c'est un ami. Comment voulez-vous vendre un ami ?" demandait-il.
       
    Un matin, il se rend à l'étable, et le cheval n'est plus là.
    Tous les villageois lui disent : "On te l'avait bien dit ! Tu aurais mieux fait de le vendre. Maintenant, on te l'a volé : quelle malchance !"
    Le vieil homme répond "Chance ou malchance, qui peut le dire ?"
       
    Tout le monde se moque de lui. Mais 15 jours plus tard, le cheval revient, avec tout une horde de chevaux sauvages.
    Il s'était échappé, avait séduit une belle jument et rentrait avec le reste de la horde.
    "Quelle chance !" disent les villageois.
       
    Le vieil homme et son fils se mettent au dressage des chevaux sauvages. Mais une semaine plus tard, son fils se casse une jambe à l'entraînement : "Décidément, quelle malchance !" disent ses amis. "Comment vas-tu faire, toi qui es déjà si pauvre, si ton fils, ton seul support, ne peut plus t'aider ?"
    Le vieil homme répond "Chance ou malchance, qui peut le dire ?"
       
    Quelques temps plus tard, l'armée du seigneur du pays arrive dans le village, et enrôle de force tous les jeunes gens disponibles.
    Tous... sauf le fils du vieil homme, qui a sa jambe cassée : "Quelle chance tu as ! Tous nos enfants sont partis à la guerre, et toi tu es le seul à garder avec toi ton fils. Les nôtres vont peut-être se faire tuer..."
    Le vieil homme répond "Chance ou malchance, qui peut le dire ?"
       



    Le futur nous est livré par fragments. Nous ne savons jamais ce qu'il nous réserve. Mais une expectation positive permanente nous ouvre les portes de la chance, de la créativité, et nous rend plus heureux.

    La crise? Elle sera un drame pour certains, une opportunité, une chance, pour d'autres.

    Fais le premier pas... Le ciel t'aidera !  ;)

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique