• Selon un chercheur américain, repeindre son toit en blanc permettrait de lutter contre le réchauffement climatique. En effet, les surfaces claires réfléchissent d’avantage de lumière et donc de chaleur – ce qui fait partie de la sagesse populaire dans de nombreux pays ensoleillés. « Nos calculs sont très simple, reconnaît dans le Christian Science Monitor, Hashem Akbari, le scientifique qui a présenté cette étude. Mais c’est la première fois que l’on mesure à combien de CO2 cela correspond. »

    D'après les calculs, dix mètres carré économisent environ une tonne de CO2. À l’échelle de la planète, blanchir tous les toits économiserait 44 milliards de tonnes de CO2, soit l’équivalent de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre de 11 années. « Cela ne résout pas le problème du réchauffement climatique, remarque le chercheur, mais cela nous donnerait un peu plus de temps. » En Californie, et cela dès 2009, tous les toits plats devront être blancs ou au moins clairs.

    Source : GoodPlanet.info  (08/10/2008)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique