• Repérée sur MOMOY.COM, cette architecture contemporaine a la particularité de traiter la délimitation entre l'intérieur et l'extérieur de la maison, avec beaucoup de sobriété et de talent.

    Haus D est une maison minimaliste, dessinée par Bevk Perovic Arhitekti, pour une famille sans enfant. Le projet exigeait la réalisation d'une salle de sports, sauna, piscine et salle de musique. Ces équipements ont été placés au sous-sol.

    Mais ce qui m'a tapé dans l'oeil est plutôt la façon dont ont été traitées les parois vitrés.

     

     

    Une transparence maximale a été recherchée entre l'intérieur et l'extérieur, avec mise en oeuvre de vitrages sans menuiserie. Les portes, elles, représentent deux petits volumes discrets, en bois, comme un petit encadrement fonctionnel marquant le passage.

     

    On aurait peut-être voulu voir la façade de l'entrée marquer des volumes plus contrastés, peut-être d'un point de vue des couleurs ou des matériaux, mais faut-il rappeler les vraies rigueurs du minimalisme ?!

     

     

    CONFITURE MAGAZINE avait déjà consacré un article à ce même architecte : la maison H.

    <script type='text/javascript'> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script type='text/javascript' src='http://script.weborama.fr/gold.js'></script> <script type='text/javascript'> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

    Bookmark and Share <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>


    votre commentaire
  • D’ici à 2016, Londres devrait loger environ 100.000 personnes chaque année. Devant ce constat et pour préserver les terres agricoles autour de la métropole, le cabinet d’architectes de Popularchitecture propose une étonnante solution : la Super Tower. Il s’agit d’une tour de 1.500 mètres de hauteur qui hébergerait 100.000 personnes : «une nouvelle ville dans le ciel», déclarent les architectes.

    La tour serait compartimentée en différentes municipalités au sein de laquelle des représentants élus par voie démocratique seraient élus afin de s'occuper de la politique intérieure de la tour. Du "quartier" de 600 personnes au village qui regrouperait une vingtaine d'étages (6000 habitants), la tour serait finalement divisée en trois grandes parties distinctes comprenant chacune 33000 habitants.

     

    Le déplacement dans cette drôle de ville verticale se feraient par le biais d'escalators comparables au métro londonien.

    La façade de la tour, en forme de cercle, maintiendrait l'ensemble, le centre n'ayant plus aucune fonction porteuse et laissant donc l'espace entièrement libre d'aménagements divers, allant des logements aux équipement divers nécessaires au fonctionnement de l'ensemble et de la vie collective : patinoire, jardin botanique, théâtre, terrains de tennis...


    Voir taille réelle

    Cette ville conçue sur l'exemple des fourmilières permettrait aussi de minimiser les déplacements en automobiles, notamment pour se rendre sur son lieu de travail.

    De grandes ouvertures circulaires en façades permettraient de privilégier la luminosité naturelle, et l'eau et les déchets seraient recyclés à l'intérieur même de la tour, afin de réduire la facture et l'impact énergétiques. L'eau de pluie serait d'ailleurs totalement récupérée et recyclée.

     

     


    Voir taille réelle

     

    Super Tower en chiffres :

    1.500 mètres

    100.000 habitants (incluant bureau, écoles, hôpitaux,...)
    150 mètres de diamètres
    450 étages
    40.000 habitations
    4.000.000 m² de superficie intérieure
    150.000 m² d’espace extérieur


    Répartition de Super Tower

    Circulation 10%
    Espaces verts 10%
    Points de ventes 6%
    Commercial 8%
    Loisirs 5%
    Education 5%
    Santé 2%
    Services de secours 2%
    Administration municipale 2%
    Appartements résidentiels 27,5%
    Appartements familiaux 22,5%
    La population humaine croissant maintenant à une allure inquiétante vis-à-vis de notre impact global sur notre environnement, la solution ne serait-elle pas de prendre définitivement exemple sur les modèles sociaux et architecturaux des fourmis ?

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique