• Parmi les fauteuils légendaires de l'histoire du mobilier et du design, le fauteuil Egg (1958) est un incontournable.

     

    Dessiné par Arne Jacobsen il y a maintenant cinquante ans, ce fauteuil a su rester, au cours des décennies, d'une modernité complètement déroutante.

     

    Ses lignes, encore imitées — mais jamais égalées — aujourd'hui, ont donné l'idée*, à l'éditeur Fritz Hansen, de sortir une série limitée à 999 exemplaires.

     

     

     

     

    Initialement, le fauteuil était entièrement rouge. Mais ne le confondez pas pour autant avec le feuteuil Egg d'Eero Aarnio (1966)

     

     

    * idée rentable car si cela vous intéresse, il vous faudra débourser aux alentours de 10 000 € !

     


    votre commentaire
  • Il y avait, dans un village, un homme très pauvre qui avait un très beau cheval.
    Le cheval était si beau que les seigneurs du château voulaient le lui acheter, mais il refusait toujours.

    "Pour moi ce cheval n'est pas un animal, c'est un ami. Comment voulez-vous vendre un ami ?" demandait-il.
       
    Un matin, il se rend à l'étable, et le cheval n'est plus là.
    Tous les villageois lui disent : "On te l'avait bien dit ! Tu aurais mieux fait de le vendre. Maintenant, on te l'a volé : quelle malchance !"
    Le vieil homme répond "Chance ou malchance, qui peut le dire ?"
       
    Tout le monde se moque de lui. Mais 15 jours plus tard, le cheval revient, avec tout une horde de chevaux sauvages.
    Il s'était échappé, avait séduit une belle jument et rentrait avec le reste de la horde.
    "Quelle chance !" disent les villageois.
       
    Le vieil homme et son fils se mettent au dressage des chevaux sauvages. Mais une semaine plus tard, son fils se casse une jambe à l'entraînement : "Décidément, quelle malchance !" disent ses amis. "Comment vas-tu faire, toi qui es déjà si pauvre, si ton fils, ton seul support, ne peut plus t'aider ?"
    Le vieil homme répond "Chance ou malchance, qui peut le dire ?"
       
    Quelques temps plus tard, l'armée du seigneur du pays arrive dans le village, et enrôle de force tous les jeunes gens disponibles.
    Tous... sauf le fils du vieil homme, qui a sa jambe cassée : "Quelle chance tu as ! Tous nos enfants sont partis à la guerre, et toi tu es le seul à garder avec toi ton fils. Les nôtres vont peut-être se faire tuer..."
    Le vieil homme répond "Chance ou malchance, qui peut le dire ?"
       



    Le futur nous est livré par fragments. Nous ne savons jamais ce qu'il nous réserve. Mais une expectation positive permanente nous ouvre les portes de la chance, de la créativité, et nous rend plus heureux.

    La crise? Elle sera un drame pour certains, une opportunité, une chance, pour d'autres.

    Fais le premier pas... Le ciel t'aidera !  ;)

     


    1 commentaire
  • Un des thèmes les plus fantasmagoriques abordés en architecture demeure sans doute celui de la cachette, du petit lieu secret, sacré, dissimulé à l'abri des regards derrière un faux-mur, un faux-meuble, une trappe invisible ou un mécanisme savant plus ou moins sophistiqué. Ce thème faisant appel à notre imaginaire, il est d'ailleurs largement exploité dans le domaine de la littérature ou du cinéma (qui n'a jamais rêvé devant les passages secrets des James Bond ?), et encore plus particulièrement dans les contes ou lectures de notre enfance.
    Relisez d'ailleurs vos Tintin et vous serez surpris de voir combien de fois ce thème a été exploité, et abondamment utilisé à des fins de rebondissements stratégiquement positionnés à la fin d'une page... (cliquez sur les vignettes pour les visualiser en plus grand)


    Ce nouveau concept de cave séduira donc les amateurs de cachettes autant que les amateurs de grands vins, car là, sous vos pieds, se dissimule une cave abritant de 1000 à 1600 bouteilles, selon le modèle que vous aurez préalablement choisi, mesurant de 2 jusqu'à 3 mètres de diamètre (cinq options possibles).
     

    Savamment intégrée à votre sol, la trappe accédant à l'escalier hélicoïdal autour duquel se développent les rangements de votre cave demeurera l'endroit de votre maison dont vous serez le plus fier de faire visiter en présence de vos meilleurs amis. Peut-être que cet élément sera même la cerise sur le gâteau en cas de revente de votre bien immobilier, régalant d'avance un acquéreur qui se montrait jusque là encore hésitant...




    La cave spirale, ou plus précisément la Spiral Cellar (car s'il est vrai que le concept a été inventé par un français, il a été développé par une entreprise américaine), possède un système de ventilation qui rassurera les plus méfiants.


    Seul hic au tableau, même si la firme développant le produit ne semble pas catégoriquement opposée à une intégration au sein d'un bâtiment existant, on a du mal à imaginer des travaux aussi titanesques au beau milieu de l'espace à vivre.
    Mais pourquoi ne pas y penser dès maintenant pour des projets de grosse réhabilitation ou de construction neuve ?

    Bon courage... et bonne dégustation !

     

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires