• Comme premier article à propos de Dubai et ses architectures folles et futuristes, je n'ai pas trouvé mieux que de vous parler du Burj Al Arab, qui en est le symbole.

    Cette vision surréaliste en forme de voile de bateau posée sur la mer est tout simplement... le seul hôtel au monde à pouvoir arborer 7 étoiles !

    Sa forme n'est pas gratuite. En effet, cet hôtel a été conçu de façon que son ombre n'atteigne jamais la plage !

    Sa construction a commencé en 1994 et il a fallu notamment édifier l'île artificielle sur laquelle il repose maintenant, ainsi que le pont de 280 mètres qui y accède !

    Le Burj Al Arab, c'est : 220 suites en duplex de 196 à 780 mètres carrés, avec des dizaines de bars et restaurants, avec cette forme majestueuse qui s'élance vers la mer en culminant à 321 mètres, soit un mètre de plus que la Tour Eiffel.

    Le Burj Al Arab possède notamment une partie sub-aquatique avec notamment un restaurant panoramique sous-marin.

    Les dorures de son hall d'entrée (qui est l'atrium le plus vertigineux du monde avec ses 180 mètres), ainsi que celles de ses salons sont en or véritable 24 carats !

    Pour en savoir plus, je vous invite à visiter les pages de l'Internaute, consacrées au Burj Al Arab...

    Pour en prendre plein les yeux, par contre, je vous invite à... vous inviter vous-mêmes là-bas ! En effet, je ne pense pas que les prix du Burj Al Arab me soient particulièrement destinés !

    Et pour la minute linguistique... Burj, en arabe, signifie Tour.

    Le Burj Al Arab est donc... la Tour des Arabes.


    3 commentaires
  •  
    J'ai trouvé cette bibliothèque assez originale. Ce sont les livres qui donneront les touches de couleur à votre meuble, qui lui, est... blanc !
    Je sais, certains diront que tout ça manque de couleur, mais au moins, avec du blanc, vos tableaux et objets prennent toute leur valeur, non ?
    C'est le cas de cette bibliothèque, laquée blanc micro gaufré, qui possède des niches de taille différentes, mais non variables.
     
     
     

    4 commentaires
  • Dans des lignes plus anguleuses mais tout en restant sobre, je vous propose ce fauteuil Burton, du même designer que celui de l'article précédent.

    Ce fauteuil me rappelle beaucoup les lignes d'un fauteuil conçu par Philippe Starck, pour le projet qu'il avait effectué avec l'architecte Jean Nouvel pour le Théâtre de Tokyo.

     


    votre commentaire
  • Dans le style minimaliste et  la tendance au noir et blanc, il y aura peut-être ce fauteuil Brandy, qui fait partie d'une collection de fauteuils dont la principale caractéristique est d'aimer les lignes courbes.

     

    Généralement utilisé pour des halls d'accueil, cafés, halls d'hôtels, il peut également vous servir de fauteuil d'appoint, agrémentant un espace dans lequel il ne manquait plus que lui !

    Designer : Lievore, Altherr, Molina
    Année : 2006

      

    votre commentaire
  • La maison H se trouve à Ljubljana, en Slovénie.
    Le projet (2005) consistait à mieux intégrer une maison des années 60 à son jardin, en créant une extension qui serve de pièce à vivre.
     
    La réponse faite par les architectes offre un bloc minimaliste en béton brut et au calepinage soigné, qui se donne l'impression de flotter dans les airs en s'avançant vers le jardin. Les marches qui relient l'intérieur  à l'extérieur sont traitées avec légèreté, comme une architecture trop respectueuse de l'espace sur lequel elle serait censée se poser.
     
    surface habitable : 238 m2
    architectes : Matija Bevk, Vasa Perović, Ana Čeligoj, Davor Počivašek
    photo: M.Kambič
     
     
     
     
     
     
     

     

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires